Une trace (2004)

DSC_9122
Sans titre, 2004. Acrylique sur papier mylar. 160cm x 61cm. Photo: Guy L’Heureux.

Pour les autres, on ne sait jamais ce que sait. Pour soi, on se dit que c’est un mouvement vers quelqu’un, qui ne peut être personne. Il y a eu, on se souvient, une rencontre, mais on peut aussi commencer à en douter. Ce n’est jamais certain, même pour soi. Une fois la chose passée, terminée, on peut toujours se dire que ce n’était qu’un rêve. Et pourtant, il y a une trace. Une trace qui ne sera jamais une photographie de cette rencontre. Ce sera toujours une trace de rien pour les autres et une trace de ce qui manque pour soi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s