Étranger à soi-même (2004)

J’atterris. Pour la première fois, un détachement s’est produit. Le poids de mon être s’est déposé quelque part. Non pas dans un lieu qui occuperait un point dans un espace géométrique, mais un lieu qui n’existait pas encore avant que j’y pose les pieds. J’ai abandonné l’attache qui me tenait par-derrière pour sentir mes pieds sur le sol. Mais où suis-je ? Dans quel pays suis-je atterris. Et pour combien de temps ? C’est un pays de nulle part qui n’a pas de frontières géographiques, ni de nom historique. Il prend racine dans ce qu’il y a de plus commun. Je suis atterri dans un pays de nulle part, qui s’enracine de toutes parts. L’étranger s’est incrusté dans ce qu’il y avait de plus familier. L’expérience créatrice qui mène à la peinture devient le point d’ancrage de ce pays. Le point de référence n’est plus derrière moi, je l’habite de l’intérieur. Une expérience singulière qui n’a pas de modèle devient le lieu originaire du regard. Le regard a maintenant une assise pour rencontrer l’autre. Mais que devient ce rapport à l’autre dans ce pays de nulle part ?

Je parle une langue qui n’est plus un langage officiel. Je parle à quelqu’un, qui n’est personne. Pourtant je parle, je continue de parler. Je parle sans passer par les mots, par un langage constitué. Je parle une langue sans langage, une langue dans ce qu’elle a de plus incommunicable, de plus singulier. Il y a toujours le risque d’oublier qu’il y a quelqu’un avec soi et que la langue cesse alors d’être parlante.

Le langage cesse d’être un moyen de communication pour devenir mouvement d’ouverture d’une singularité vers l’autre. L’autre peut recevoir ou non cette étrangeté, l’important c’est qu’une perche lui soit lancée. Les mots deviennent nécessaires pour ne pas vivre isolé dans un pays que personne d’autre que soi ne peut habiter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s