Cesser de dire (2004)

Parler pour cesser de vouloir dire à tout prix. La parole ne peut dire que si elle cesse de trop vouloir dire l’objet. On ne parle pas de l’objet, on parle à partir de l’objet pour dire quelque chose d’autre. Autre chose qui ne se dit pas, qui ne passe pas dans la parole.

L’événement vient avec cette impossibilité de dire.

Il y a toujours une part de l’expérience d’oubli qui ne pourra jamais passer dans la trace. Cette part est essentielle pour créer l’événement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s