Le geste créateur (2004)

La matière qui deviendra peinture se présente à moi sous l’aspect d’une résistance à franchir. Un objet encore insignifiant, un papier, un pinceau, un peu d’encre sont étalés devant moi comme s’ils avaient une existence indépendante de la mienne. Ils font leur vie et moi la mienne. Ils sont là, placés devant moi, dans un espace quelconque encore. C’est le mien, sans que je l’habite, sans que je l’ai traversé. Je suis et ils sont, sans que le rapport ne soit établi. Puis je me mets en mouvement, mais non d’un mouvement que j’accomplirais pour résoudre un problème, poursuivre un projet. Le mouvement qui me porte n’a d’autre visée que lui-même et son prolongement dans ces choses devant moi. Peu à peu, les objets commencent à vibrer et je suis aussi déportée de moi. Tranquillement un espace vide se creuse entre moi et la vie ordinaire, une coupure préparée depuis longtemps déjà. Cet écart ne cesse d’habiter chaque parole soufflée à l’autre, chaque caresse portée à son corps, mais on passe une vie à essayer de l’oublier. En entrant seul dans l’atelier, le souvenir de l’écart qui me sépare depuis toujours de l’autre refait surface. Le premier mouvement est une rencontre de l’altérité et du creux qui m’habite. Ce souvenir remémoré, le travail vient ensuite comme un effort d’oubli de cette impossible rencontre avec l’autre. D’une fusion à jamais disparue avec l’autre, j’en cherche une possible sans l’autre. C’est toujours une certaine tristesse, angoisse qui me porte au pinceau. Et l’effort du pinceau arrive comme un travail de deuil où il s’agit de renoncer à ce qui permettrait le parfait bonheur, tout en laissant croire qu’il peut advenir dans l’instant du geste créateur.

Source : 2004 – Au commencement, le geste créateur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s